Changement de mes habitudes bancaires

Au début, je voulais faire un article uniquement sur Sharepay. Puis ça a dérapé sur le reste. Donc c’est un peu long mais au moins il y a tout.

Dans les environs de mes belles années de lycée, j’étais, comme mes parents, client à La Banque Postale. J’ai commencé par avoir la fameuse carte Visa Electron jusqu’à très tard.

Puis, mes différents potes / collègues en avaient marre de payer à ma place car ma carte ne passait pas car très limitée, je suis passé à la Visa Premier. Un plafond plus élevé, de belles assurances notamment sur le voyage qui couvrent la personne avec qui je pars (❤️).

Est venu ensuite se greffer à ça Revolut.

Revolut, porte-monnaie international

Revolut, ce n’est pas une banque. C’est une Mastercard alimentée par votre carte ou compte bancaire.

Depuis que je dépense des trucs (donc depuis que je vis seul), je note absolument chaque dépense dans un tableur et je sais, semaine par semaine, combien je peux dépenser.

Au début c’était pénible, car la moindre carte à 2,34 € je devais le relever et je multipliais les entrées dans mon tableau.

Grâce à Revolut, je me mets environ 50 € par semaine et, du fait, j’ai réduit mes entrées dans mon tableau. Donc comptablement parlant, je suis content.

De plus, elle fonctionne à l’étranger. Dans un pays hors de la zone euro, à chaque paiement, quand la devise change, la banque applique une commission qui peut coûter très cher.

Là, Revolut, du fait que ce n’est pas une banque, n’applique pas de commission et même mieux, va chercher le plus actuel sinon le meilleur taux de conversion, là où la banque préfère plutôt des taux fixes.

Du fait, lors de notre voyage en Norvège je n’ai fait (sauf cas exceptionnel) aucun paiement avec ma carte bancaire mais uniquement avec ma Revolut. On mettait chacun de l’argent (toujours aucune commission), et hop, roulez.

Il y a une application très bien foutue pour gérer tout ça, tout est expliqué sur le site de Revolut.

Mais ça nous a bien changé notre vie, à nous et à nos comptes en banque respectifs.

N’hésitez pas à vous inscrire et tester, le service est gratuit* du coup la carte est un peu limitée mais ce sont des limites vraiment hautes.

J’ai mis des liens de parrainage vers Revolut (hop encore un), avant on gagnait environ 10 € chacun mais ce n’est plus le cas. Je continue de le donner au cas où un jour ça fasse quelque chose mais j’en doute.

* Ils se paient à la commission lors du paiement, ce qui est tout à fait transparent pour nous. C’est-à-dire que si je dois payer quelque chose à 6,32 €, je suis bien débité à 6,32 €, la commission est comprise dedans, pas d’inquiétude. C’est déjà le cas avec les cartes bancaires conventionnelles.

Sharepay, une carte qui remplace un compte joint

“Share” pour “partage” et “pay” pour “paiement” (anglais LV2 les gars), Sharepay est une startup française qui propose une carte Mastercard qui se sert sur nos deux cartes bancaires avec une répartition de 50/50.

On peut changer cette répartition à volonté et mettre 30/70 par exemple.

Plus de soucis au restaurant de savoir qui doit payer, pareil pour les courses ou les croquettes du chat.

Tout comme Revolut, ce n’est pas une banque derrière et elle est gratuite.

Petit parrainage ici, si vous vous inscrivez avec mon code kq5ti Sharepay ça nous fait 5 € chacun.

Pour ces dépenses communes nous avions pensé à ouvrir un compte joint, c’est ultra galère et ultra cher, avoir un compte joint avec une sinon deux cartes Visa Premier.

Sharepay est parfait pour résoudre ça, d’autant que oui, ils envoient bien deux cartes, une chacun.

Boursorama, la banque en ligne

Là par contre, on va parler d’une vraie banque.

Comme je l’écrivais plus haut dans cet article, je suis à La Banque Postale depuis assez longtemps.

Ça fait un certain temps que je vois passer des articles et des témoignages sur les banques en ligne et j’ai décidé de me lancer.

Ce qui m’a décidé c’est le fait que d’environ 150 € par an de coût annuel à La Banque Postale, j’en arrive à 0 à Boursorama car c’est complètement gratuit !

Leur offre de parrainage est très solide : j’ai reçu 80 € pour ouvrir mon compte, ce qui est l’offre la plus avantageuse pour le moment.

Pour finir, l’inscription sur Boursorama y est très très facile, aucune galère, tout se fait en ligne.

Ils ont également un service EasyMove qui va se charger de contacter les divers créanciers qui font des prélèvements récurrents sur votre compte, et ainsi leur demander de changer pour votre nouvel IBAN. Easy. 😎

En tout cas, voici un tableau comparatif très complet sur les différentes offres des banques en ligne.

Donc, grâce à ça, je réduis mes dépenses à l’année et on m’offre un cadeau pour ouvrir un compte. C’est chouette, non ?

Pour que je vous parraine, si vous le souhaitez, contactez-moi en message privé sur Facebook ou Twitter et je vous envoie l’e-mail. Je n’ai pas de lien générique pour le faire.

Conclusion

Beaucoup de changements, ça peut faire peur j’en conviens, mais vraiment, tout ceci est incroyable.

Prochain article du genre, ça va être sur comment j’utilise les différents services Amazon parce que ça peut vraiment intéresser plein de gens.

J'ai volontairement supprimé Disqus parce que ça me saoulait. N'hésitez pas à me contacter sur Twitter si vous avez une remarque !
Ou même me créer une issue sur GitHub, tiens.